• Lun - Sam de 07:00 à 21:00

  • clinique.seins.tunisie@gmail.com

  • 33 1 84 14 84 40

  • (+216) 94 382 300

Reduction mammaire

Comment dormir après une réduction mammaire ?

Une des principales questions posées par les femmes à leur chirurgien après une réduction mammaire serait de savoir comment dormir après une reduction mammaire ?

Les premiers jours qui suivent l’intervention, le chirurgien conseille à  la patiente de bien contrôler les mouvements des bras pour éviter la douleur et le risque de rotation. Bouger les mains et les coudes peut être effectué sans limites puisque dès les premières heures après l’intervention il n’y a pas de limitations particulières. Par contre lever les bras demande une plus grande attention. A ce titre il est recommandé :

  • La première semaine qui suit l’intervention, il faut limiter l’élévation des bras et essayer de les maintenir en bas le long du corps
  • A partir de la deuxième semaine il sera possible de commencer à les lever de façon modérée
  • Après un mois d’une reduction seins, soulever les bras et les déplacer peut être effectué sans modération.

Pourquoi recourir à une réduction mammaire ?

Le but de l’intervention est d’obtenir un sein dont la forme est esthétiquement équilibrée et de taille compatible avec un confort dans la vie quotidienne, l’hygiène, les activités physiques et l’habillage.

L’intervention va chercher à diminuer le volume mammaire excessif en réduisant l’excès de tissu glandulo-graisseux et l’excès de peau, afin que le sein puisse retrouver une courbe harmonieuse et une taille acceptable. L’aréole a souvent été attirée vers le bas par le poids du sein et grâce à  l’intervention, elle est systématiquement repositionnée.

Résultat après une reduction mammaire

Pendant les trois premiers mois après l’intervention, les résultats d’une reduction seins ne sont pas encore parfaitement visibles au vu de l’apparition des ecchymoses, des œdèmes et des cicatrices encore bien rouges. Durant cette première période, il est essentiel de porter un soutien-gorge de contention pour que les seins se regalbent bien et pour permettre à la peau de bien se rétracter.

A partir du deuxième mois post-opératoire, les résultats commencent à apparaître. Il faudra toutefois attendre que les cicatrices arrivent à maturité pour pouvoir apprécier les résultats définitifs. Le processus de maturation des cicatrices dure environ une à deux années selon la qualité de peau de la patiente. C’est également le temps pour qu’elles s’estompent et deviennent peu visibles.

Les retouches dans le cas d’une reduction mammaire sont exceptionnelles, et ne consistent qu’en de petites retouches cicatricielles qui sont parfois nécessaires un an minimum après l’intervention, dans les corrections des grandes hypertrophies mammaires.

Après une opération de réduction mammaire : Que faire ?

  • Il ne faut pas toucher au drain et au pansement mis en place par le chirurgien
  • Il est interdit de porter des objets lourds pendant quelques jours qui suivent l’intervention
  • Il y a lieu d’éviter de se coucher sur le ventre pour éviter la douleur
  • L’activité professionnelle sera reprise dès le 8ième ou le 10ième jour. L’activité sportive à partir du 2ème mois.
  • Ne prévoir une grossesse qu’après six mois après l’intervention

Reduction mammaire : Risques

Il y a toujours des risques associés à toutes sortes de chirurgie comme les infections, caillots, réaction allergique, etc. Cependant, une telle opération en  présente très peu et parmi eux la perte de sensibilité des mamelons. Généralement, cette  perte est provisoire, mais il existe de rares cas où la sensibilité n’est jamais revenue. Il faut attendre une année ou deux pour être sûre que cette perte de sensibilité est définitive. De temps en temps, vous pouvez ressentir une forte sensation. D’une façon ou d’une autre, tenez compte du fait que cela peut avoir un impact sur votre vie sexuelle !

La réduction mammaire impacter  l’allaitement. Avec la chirurgie, les tissus peuvent être déplacés ou divisés. Cela entrainerait  une réduction des vaisseaux permettant au lait de circuler et une diminution des glandes de production de lait. C’est ce syndrome qui peut rendre l’allaitement plus difficile pour certaines femmes. Par conséquent, certaines patientes attendent d’avoir des enfants pour sauter le pas et entreprendre une réduction seins.

Sur quel côté dormir après une reduction seins pour éviter ces risques?

Après une intervention de reduction mammaire, il est préférable de dormir sur le dos pendant le premier mois qui suit l’opération. L’utilisation des coussins positionnés de manière latérale va vous aider à limiter les mouvements brusques pendant votre sommeil.

Toutefois dormir sur le côté est possible après quelques jours qui suivent l’intervention et ceci sans engendrer des problèmes particuliers. Le seul risque est donc d’induire avec des mouvements excessifs de compression des saignements éventuels.

Généralement, 21 jours sont nécessaires pour une stabilité de la fermeture totale des cicatrices car ce sont les jours les plus délicats qui font suite à une opération de chirurgie esthétique des seins. Par la suite, il sera possible de dormir sur le ventre.

Pour savoir comment dormir après une reduction mammaire, contactez-nous !

Categories:
chirurgie esthétique seins

Pourquoi recourir à la chirurgie esthétique de la poitrine ?

Les femmes qui recourent à la chirurgie esthétique seins sont généralement mal jugées. Cependant, il faut savoir que ce n’est pas une démocratisation du processus qui les poussent vers le billard. Cette intervention peut être sous la forme d’une augmentation ou d’une réduction mammaire. La question qui se pose serait de savoir quelles seraient les motivations des femmes qui ont recours à ce type d’interventions.

Les raisons qui poussent les femmes à la chirurgie esthétique des seins

Être tendance

Tous les ans, il y a environ 700 000 femmes qui cherchent à se faire refaire les seins dont la moitié demandent une augmentation mammaire pour paraître plus normales et être dans la lignée des codes de la silhouette de la femme tendance.

Être belle, féminine et sensuelle

Les femmes qui cherchent à augmenter le volume de leurs seins le font pour se sentir encore plus belles. Mais il faut croire que leur définition de la beauté n’est pas vraiment précise ce qui risque de les entrainer dans la roue infernale de la chirurgie esthétique. Si dans les années 70, la beauté se résumait à être mince avec des petits seins. De nos jours les standards de la mode ont changé et peu importe la taille d’une femme du moment qu’elle ait des seins ronds car ce sont les symboles de la féminité et la sensualité.

La réparation du corps

La grossesse, l’amaigrissement et la maladie vont transformer le corps et affecter l’équilibre entre les volumes d’une femme ce qui n’est pas toujours très esthétique. Pour les concernées, la chirurgie esthétique de la poitrine est en quelque sorte une approche de réparation. Avec une silhouette harmonieuse, elles retrouveront certainement leur estime de soi.

Chirurgie esthétique de la poitrine : Les différentes plasties utilisées

Chirurgie esthétique de la poitrine : La plastie de réduction mammaire

Il est question d’hypertrophie mammaire quand l’intervention permet de diminuer les seins ou en corriger la chute. Il existe certaines femmes qui veulent une poitrine plus petite pour ne pas entraver les pratiques sportives.

Avant l’intervention, la patiente va passer une série d’examens dont une mammographie. Pendant l’intervention le chirurgien va enlever un quartier plus ou moins important de la glande mammaire tout en formant autour de ce qui reste du sein un dispositif de soutien cutané qui sera adapté. Il n’y a pas d’inquiétude à se faire du moment que le mamelon sera repositionné au bon endroit. Quelle que soit la technique choisie pour une réduction mammaire, la patiente aura bel et bien des cicatrices qui seront plus ou moins visibles. Cette intervention se passe sous anesthésie générale et peut durer deux à trois heures de temps. Elle nécessite une hospitalisation.

Chirurgie esthétique des seins : la plastie d’augmentation mammaire

Cette intervention de chirurgie esthétique mammaire est celle qu’il faut envisager en vue d’augmenter le volume des petits seins, lutter contre des seins qui tombent ou procéder à une reconstruction de la poitrine après une chirurgie d’exérèse. Dans ce cas, le paient doit être précis au maximum dans sa demande. Par contre, le chirurgien pourrait intervenir et s’opposer à la demande du patient dans le cas où la taille de la poitrine demandée ne correspond pas du tout à la morphologie. Avant de procéder à l’intervention, le médecin va programmer plusieurs consultations et informera le patient des aspects techniques de l’opération et des suites opératoires.

Pour une poitrine plus généreuse, le chirurgien optera pour la pose de prothèses mammaires qui existent en différentes tailles, formes et contenus. Ils ont pour avantages d’offrir un résultat esthétique et surtout proche du naturel. Dans le cas où la patiente est contre l’implant mammaire, le lipofilling peut la remplacer. Dans ce cas, le chirurgien retire les amas graisseux dans les parties riches en graisse comme les fesses, les hanches et les fesses, via la technique de la liposuccion. Cette graisse est purifiée et centrifugée avant d’être à son tour injectée au niveau des seins. La patiente se retrouvera donc avec une poitrine plus volumineuse et une silhouette affinée.

De nos jours, les chirurgiens esthétiques proposent de plus en plus de techniques qui engendrent des cicatrices discrètes voire presque invisibles sans complications majeures

Chirurgie esthétique de la poitrine : reconstruction mammaire après un cancer

Après une ablation mammaire, il est souvent proposé une reconstruction mammaire. Elle peut être réalisée quelques semaines après l’intervention. Généralement, le spécialiste de la chirurgie esthétique réalise une reconstruction de la poitrine avec la pose d’un implant mammaire. Dans le cas où la patiente refuse catégoriquement l’intervention ou qu’elle ne lui convienne pas du tout, il est possible de procéder à l’opération par lipomodelage ce qui consiste à prélever la masse graisseuse des différentes parties du corps qui en sont bien pourvues et la réinjectée dans les seins.L’avantage de cette solution de reconstruction du sein après un cancer va permettre de régénérer les tissus endommagés par les différents traitements

Sachez aussi qu’il n’y a pas lieu de confondre le lipofilling des seins avec la microchirurgie. En effet dans cette dernière technique, il va être prélevé une certaine quantité de masse graisseuse et des muscles dans certaines zones du corps pour en brancher à nouveau les vaisseaux sur ceux de la paroi thoracique. Les résultats obtenus sont donc plus esthétiques mais l’inconvénient c’est que la patiente soit obligée d’avoir plusieurs consultations et il est tout à fait possible que les interventions soient étalées sur plusieurs mois.

Si vous voulez en savoir plus sur les raisons qui poussent les femmes à recourir à la chirurgie esthétique de la poitrine et comment se passent les différentes interventions ainsi que leurs conséquences, visitez notre site.

Categories:
reduction mammaire tunisie

Tout ce que la réduction mammaire peut faire pour vous

Une reduction mammaire tunisie change la vie de beaucoup de femmes. En effet, des seins volumineux à l’excès limitent toute activité physique ou sportive, causent des douleurs aux épaules et au dos sans compter la gêne liée à l’image de soi. Voilà donc en quoi une réduction du volume des seins peut être bénéfique.

La reduction mammaire tunisie pour une correction de l’asymétrie des seins.

Il est tout à fait normal que vous ayez une certain degré d’asymétrie entre les deux seins. Toutefois si cette asymétrie est excessive, cela pose des problèmes tant au niveau esthétique que pratique comme le fait de trouver un soutien-gorge conforme. Pour remédier à cette situation, certaines patientes augmentent la taille de leurs seins via un implant et d’autres en revanche font appel à la réduction mammaire pour la restauration d’une bonne symétrie de la poitrine.

La réduction mammaire en tunisie : Pour qui

La réduction mammaire est généralement demandée par les femmes dont la tranche d’âge est située entre 18 et 21 ans. Même si des femmes préfèrent attendre beaucoup plus tard pour réaliser cette intervention, des patientes de plus en plus jeunes recourent à l’intervention dès la fin du développement de la poitrine car en étant adolescente, il est possible de ressentir une gêne psychologique pendant plusieurs années.

La réduction des aréoles durant l’opération

Ce geste n’est pas obligatoire ni nécessaire mais il peut permettre d’assurer un résultat proportionnel pour des patientes dont les aréoles sont étendues.

Réduction mammaire et lifting mammaire : Le couplage

Une réduction mammaire va demander de retirer les tissus excédentaires. Or dans certains cas, la peau étirée perd son élasticité originale et va donc s’affaisser s’il n’y pas recours au lifting seins. Combiner le lifting à la réduction mammaire pendant l’intervention, les seins seront repositionnés et les aréoles seront placés plus haut pour un soutien additionnel et pour un aspect plus jeune de la poitrine. Dans le cas où vous optez pour une reduction mammaire, il faut donc consulter en premier lieu un chirurgien esthétique certifié afin de discuter de vos attentes en rapport avec l’intervention et connaitre les imperfections éventuelles sans compter les gestes chirurgicaux à subir pour un résultat optimal.

Contactez-nous pour plus de renseignements

Tags:
Categories: